Battus sans démériter

Dans des conditions climatiques hivernales, les rouge et blanc se sont inclinés face au Bastio (3 à 2) après un match animé...

ASA-Bastio

L'hiver était de retour à la Funtana en ce dimanche pascal. Pluie et froid glacial au programme des 22 acteurs. Une météo qui a sûrement tétanisé les locaux puisqu'ils concédaient l'ouverture du score après seulement quatre minutes de jeu. La trêve forcée d'un mois depuis le dernier match n'était pas étrangère non plus aux difficultés éprouvés par les hommes de Daniel Bursacchi qui avaient vraiment du mal à rentrer dans le match. Ils montaient en régime petit à petit dans cette première mi-temps mais faisaient preuve de trop de maladresse dans le dernier geste pour revenir au score.
Au début du deuxième acte, tels de vieux diesels, les partenaires du président Griscelli avaient du mal à relancer la machine. Ce dont profitaient les visiteurs pour doubler la mise. Menés 2 à 0 et n'ayant plus rien à perdre, les locaux se lachaient enfin et se montraient plus pressants et plus entreprenants. Ce qui permit la réduction du score de Pierre-Paul Bursacchi sur une ouverture lumineuse de François Pulicani. A quelques minute de la fin, ce même François Pulicani trouvait la lucarne adverse d'un magnifique coup de tête à la reception d'un corner de Pierre-Antoine Bursacchi. Malheureusement, entretemps, les joueurs du Bastio avaient inscrit un troisième but à la suite d'une contre-attaque.
Une nouvelle défaite à domicile cette saison mais sans conséquence au classement puisque les antisantinchi restent solidement installés en milieu de tableau.

Les commentaires sont clôturés