L'ASA n'y arrive toujours pas

Toujours pas de victoire à domicile en championnat pour l'ASA, battue par la réserve de l'Etoile Filante Bastiaise (1 à 0)...

ASA-EFBA l'occasion de son second match de mise à jour qui marquait la fin de la phase aller, l'ASA avait l'opportunité de dépasser son adversaire du jour et de s'emparer, en cas de victoire, de la 4ème place du classement. Après la piètre prestation face au leader le week-end dernier, les rouges et blancs voulaient montrer autre chose à leurs supporters. Et malgré le gros pressing bastiais en début de match, les hommes de Daniel Bursacchi affichaient de belles intentions et proposaient quelques phases de jeu intéressantes sans toutefois déstabiliser la défense filantiste. Ils se créaient tout de même quelques grosses occasions sur corner où Dumè Guihomat-Tristani par deux fois de la tête puis Jacques Perelli, d'une reprise du droit à l'entrée de la surface, voyaient leur tentatives repoussées tant bien que mal par la défense adverse. Les visiteurs n'étaient pas en reste puisque Riahi d'une superbe reprise de 20 mètres obligeait Greg Genoux-Tristani à sortir le grand jeu. En dépit d'une dernière tentative de François Pulicani, un peu trop court sur un service de Pierre-Antoine Bursacchi, les deux équipes rentraient aux vestiaires sans avoir trouvé l'ouverture au terme d'une mi-temps de bonne facture.
Le second acte semblait démarrer sur les mêmes bases mais les locaux allaient traverser un moment d'absence de dix minutes assez inexplicable. Un trou d'air pendant lequel il plongeaient physiquement et mentalement. Ce dont allaient évidemment profiter les visiteurs. A la 55ème minute Alves Lopes, facilement trouvé dans la profondeur, n'avait aucun mal à ouvrir le score. Passée l'heure de jeu, les antisantinchi reprenaient leur esprits et refaisaient surface petit à petit mais confondaient le plus souvent vitesse et précipitation. Avec un El Haouel impérial dans son but et souverain dans les airs, les partenaires de Fanfan Rubecchi (ancien goleador local, faut-il le rappeler) tenaient bon et empochaient quatre points précieux leur permettant de boucler les matchs allers à la 3ème place. Quant aux rouges et blancs, ils restent scotchés à la 6ème place, ce qui n'est pas si mal quand on ne gagne pas un match à la maison.

Les commentaires sont clôturés