Antisanti intraitable sur ses terres

Pour son retour sur son terrain fétiche après deux déplacements consécutifs, l'ASA retrouvait le même adversaire qu'il y a trois semaines en challenge Alex Stra. Pour le même résultat, une victoire (3-1)...

Après deux non matchs consécutifs, soldés par autant de défaites, une réaction était attendue avec la réception du Niolu, pour le compte de cette troisième journée de championnat. Dès l’entame de match, les locaux posaient le jeu, avec de beaux mouvements de passes courtes et s’installaient dans le camp adverse. Pourtant, contre toute attente, c’est bien le Niolu qui allait scorer les premiers : sur un contre presqu’anodin, Sabiani allait profiter d’un mauvais renvoi de la défense pour tromper Greg Tristani d’une belle frappe mi-hauteur.  10’ (0-1). Mais même menés, on sentait cette équipe d’Antisanti en mesure de prendre le dessus sur son adversaire du jour. Ainsi, dès la 20’, le président Griscelli prenait le meilleur sur son vis-à-vis, et trompait Castellani d’une frappe croisée du pied gauche. (1-1). Nos joueurs maintenaient la pression, et sur une longue ouverture de l’inusable Dumè Perelli, le jeune Pierre François Bursacchi trouvait la faille à son tour en plaçant une belle tête, que Castellani ne pouvait qu’accompagner du regard au fond des filets. 33’ (2-1). Plus rien ne devait bouger jusqu’à la pause.
La deuxième période, allait être plus « brouillonne » entres ces deux équipes montagnardes, jusqu’à ce que Pierre François Bursacchi s’offre un joli doublé en faisant jouer sa puissance Physique. Une recrue de choix donc pour Daniel Bursacchi et Gaby Franchi, qui compte déjà 6 buts à son actif. L’addition, aurait pu être plus corsée, avec un peu plus de réussite dans le dernier geste devant le but adverse.
Avec 9 points sur 12 possibles, l’ASA s’installe dans le top 3 de ce championnat, mais il faudra enfin confirmer ces ambitions loin de la Funtana.

Les commentaires sont clôturés