L’ASA passe au travers

Après le leader casincais, l’ASA recevait l’autre grand favori du championnat, Sartène. Deuxième choc et deuxième défaite de rang (2-0)...

ASA-Sartene

Contrairement à dimanche dernier, les rouge et blanc sont passé à côté de leur match. L’absence de plusieurs joueurs, malades, n’y était peut-être pas étrangère. Néanmoins, l’équipe alignée avait largement de quoi faire douter des sudistes venus à Antisanti avec l’intention d’affirmer leurs ambitions. Dès le début du match on sentait les antisantinchi en dedans, débordés au milieu du terrain, en retard sur chaque ballon et assez inoffensifs devant. Heureusement la défense tenait la baraque, si bien qu’il n’y avait pas grand-chose à retenir de ce premier acte. Tout juste pouvait-on noter un but refusé à chaque équipe pour des hors-jeu pas forcément évidents.
La suite du match n’incitait pas à l’optimisme, au contraire. On ne voyait qu’une équipe sur le terrain et, malheureusement, pas celle qu’on attendait. Genoux-Tristani retardait l’échéance en multipliant les arrêts tandis que ses partenaires souffraient de plus en plus physiquement à courir derrière le ballon sans jamais l’attraper. Alors qu’on croyait à un match nul inespéré, les sartenais profitaient une erreur d’inattention pour trouver la faille sur corner à quatre minutes du terme. Ils doublaient même la mise en contre dans les arrêts de jeu, les locaux jouant leur va-tout pour revenir.
Un véritable jour sans à tous les niveaux. Dimanche prochain, face au même adversaire (en challenge cette fois) il faudra montrer autre chose, surtout au niveau de l’état d’esprit. Un état d’esprit qui a toujours fait la force de l’AS Antisanti et qui a fait quelque peu défaut lors de ce match…

Les commentaires sont clôturés