Pluie de buts à la Funtana

Comme la saison dernière, la venue du Niolu a été l'occasion de voir un festival de buts au stade Joseph Giacobetti. Et comme l'an dernier, c'est l'AS Antisanti qui a pris le meilleur sur son adversaire et qui verra donc les 1/16èmes de finale du challenge d'encouragement Alex Stra...

Privé de ses trois gardiens habituels, le coach Daniel Bursacchi, n'avait d'autre choix que de prendre place lui-même dans les buts. Heureusement pour lui et pour l'équipe, ses hommes faisaient le nécessaire pour lui faciliter la tâche. Comme le week-end précédent, ils mettaient rapidement leur adversaire sous pression et, suite à une erreur de la charnière centrale, Pierre-François Bursacchi ouvrait le score d’un lob subtil. Dans la minute suivante, il obtenait un penalty transformé par Guillaume Franchi. Les niulinchi ne lâchaient rien et revenaient au score grâce à une belle frappe à l’entrée de la surface que Daniel Bursacchi ne pouvait qu’accompagner dans son but. Ce but ne faisait pas douter les locaux qui repartaient de l’avant et reprenait un peu d’air par l’intermédiaire de son avant-centre Pierre-François Bursacchi. Auguste Griscelli aurait pu sceller le sort du match avant la mi-temps mais sa frappe ne trouvait que le poteau.
Ce n’était que partie remise puisqu’au bout d’un quart d’heure en seconde période, Pierre-François Bursacchi, s’offrait un troisième but. Après une telle prestation (un coup du chapeau, un penalty obtenu) il pouvait laisser sa place à Gaby Franchi qui, à peine entré en jeu, portait la marque à cinq buts à un sur son premier ballon. Avec une telle avance, les rouge et blancs se déconcentraient un peu et laissaient l’initiative du jeu aux niulinchi qui ne se faisaient pas prier pour en profiter. Deux buts et un tir qui touchait du bois leur redonnait de l’espoir, Espoir rapidement douché par Mickaël Gilo Pieri qui clôturait la marque en deux temps. Les antisantinchi se qualifiaient donc logiquement pour les 1/16èmes de finale du challenge Alex Stra après un match qui a dû ravir les spectateurs présents et qui s’est déroulé dans un excellent état d’esprit.
C’est un début de saison tonitruant pour l’ASA (onze buts marqués en deux matchs) qu’il faudra maintenant confirmer à l’extérieur et sur la durée. Mais avec ce qu’on a vu jusqu’à présent et avec l’apport des recrues estivales, il y a de quoi être confiant…

Les commentaires sont clôturés