Antisanti entre les gouttes

Sous une pluie battante, l’ASA continue sa route vers les sommets en l’emportant contre Venaco (2-1). Mais que ce fut dur...

ASA-Venaco 2016 1

Pour son deuxième match consécutif à domicile, l’ASA accueillait l’AS Venaco à Vezzani. Un derby qui s’annonçait déséquilibré sur le papier entre des locaux invaincus qui prétendent jouer les premiers rôles et des visiteurs qui venait à peine de quitter la lanterne rouge à la faveur d’un succès sur le Stade Bastiais.

Le début de match semblait confirmer cette tendance puisqu’après moins de trois minutes de jeu, Pollizzi débordait sur l’aile droite et trouvait Gerandi au centre pour l’ouverture du score. Mais ce but rapide, plutôt que galvaniser les antisantinchi, semblait libérer les venacais qui, n’ayant plus rien à perdre, se mirent à jouer crânement leur chance. Malheureusement pour eux, leurs tentatives étaient trop imprécises et quand ce n’était pas le cas, Stavarache, le portier roumain de l’ASA, veillait au grain. Alors qu’il ne restait qu’une poignée de secondes avant de rejoindre les vestiaires, sur la dernière offensive venacaise, Rinieri contrait la sortie de Stavarache et le ballon finissait sa course au fond des filets.

Après ce coup du sort, les antisantinchi attaquaient la seconde période avec de meilleures intentions et le scenario du début de match se répétait : Pollizzi côté droit trouvait encore Gerandi au second poteau pour le but du 2-1. Et contrairement au début de match, les Rouge et Blanc ne relâchaient pas la pression et tentaient de creuser l’écart pour se mettre à l’abri. Mais la pluie battante depuis le début de l’après-midi rendait le terrain de plus en plus difficile et les jambes de plus en plus lourdes. Ainsi, Griscelli ne trouvait pas le cadre et Pollizzi voyait sur sa frappe arrêtée par la boue à quelques centimètres de la ligne de but. Si bien que le score n’évoluait plus.

Après la victoire aux forceps contre le Niolu, encore une victoire difficile. Mais une victoire quand même. Et c’est bien là l’essentiel car avec ces quatre points supplémentaires, l’ASA se hisse à la deuxième place du classement à un point du leader Aleria, tout en comptant un match de moins.

 

La composition de l'équipe : Stavarache - Orlando (c), P.A. Bursacchi, Marques Moreira, Tristani - Guihomat-Tristani, Gerandi, Pollizzi, Gilo Pieri - P.F. Bursacchi, Griscelli (Fratani, Scanu, Catani)

ASA-Venaco 2016 2Les deux équipes avant la rencontre

Les commentaires sont clôturés