Feu d'artifice pour les 70 ans de l'ASA

La première journée du championnat de PHC 2016-2017 coïncidait avec le soixante-dixième anniversaire de la création de l’AS Antisanti. En guise de cadeau, les joueurs ont joué les artificiers pour offrir au très nombreux public une belle victoire quatre buts à un face à Luri.

ASA-Luri 2016

A journée exceptionnelle, ambiance exceptionnelle. De nombreux (et glorieux) anciens ayant répondus à l’invitation des dirigeants, les travées du vieux stade Joseph Giacobetti étaient copieusement garnies et l’ambiance rappelait celle des plus belles heures de l’AS Antisanti. Les joueurs pénétraient sur le terrain accompagnés par les enfants, et après un magnifique lâché de soixante-dix ballons rouges et blancs, le coup d’envoi fictif était donné par Ange-Toussaint Gerandi, le doyen du club.

Dès les premières minutes on sentait que les Rouge et Blanc voulaient offrir la victoire à leurs supporters. Ils faisaient preuve de beaucoup de maîtrise, de sérieux et d’abnégation si bien que la première période était à sens unique. Mais malgré plusieurs occasions, les filets de Macceri, le portier capcorsin, ne trembleront qu’une seule fois : Guillaume Franchi, profitant d’un mauvais dégagement de la défense, contrôlait de la poitrine et expédiait une demi-volée parfaite dans la lucarne opposée.

La seconde période ne différait guère de la première, les locaux s’appliquant à conserver le ballon et à construire patiemment leurs attaques quand les visiteurs jouaient plus direct avec de longs ballons vers l’avant. La domination antisantinca portait ses fruits quand Pierre-François Bursacchi, dans son style caractéristique, inscrivait deux buts consécutifs et donnait de l’air à son équipe. Profitant d’une petite erreur d’inattention, Rubecchi réduisait le score pour Luri sur sa seule occasion franche, rappelant ainsi à la Funtana que ses talents de buteurs sont restés intacts. Mais l’AS Antisanti lui a trouvé un digne successeur en la personne de Pierre-François Bursacchi puisque celui-ci s’offrait un coup du chapeau et clôturait le score.

Des buts, du beau jeu et la première place du classement. On ne pouvait rêver plus beau cadeau pour un bel anniversaire. C’est avec le sentiment du devoir accompli que tout le monde a pu profiter du reste des festivités, nous y reviendrons prochainement.

 

La composition de l'équipe : Genoux-Tristani - J. Perelli, P.A. Bursacchi, Marques Moreira, D. Perelli (cap) - Guihomat-Tristani, Gui. Franchi , Fratani, Pollizzi - P.F. Bursacchi, Griscelli (C. Baldovini, P. Baldovini, P.P. Bursacchi)

Les commentaires sont clôturés