L’ASA chute lourdement en Casinca

L’ASA s’est pris les pieds dans le tapis de Vescovato et chute lourdement cinq buts à un. La voilà maintenant troisième…

Casinca-ASA 2016-2017

Cette dernière journée du cycle aller, reportée suite aux violentes intempéries qui ont touché l’ile le 22 janvier dernier, s’est jouée exceptionnellement après la première journée de la phase retour. Pour l’occasion, l’ASA se déplaçait en leader sur le terrain de la Casinca, troisième à un petit point. Le début de match était équilibré avec deux équipes bien en place qui se livraient peu. Mais peu à peu les casincais prenaient l’ascendant sur leurs adversaires et après quelques alertes sur le but de Genoux-Tristani, ils ouvraient logiquement le score sur penalty. Alors qu’il ne restait qu’une poignée de secondes avant la pause, Pollizzi récupérait le ballon dans les pieds du dernier défenseur casincais et lançait Julien Bursacchi qui trompait Ardile pour une égalisation inespérée.

La première occasion du second acte était à mettre à l’actif du leader. Pierre-François Bursacchi débordait côté droit et trouvait Julien Bursacchi qui manquait de spontanéité et ne parvenait pas à conclure. C’était là la dernière éclaircie rouge et blanche de cette grise journée. Car quelques minutes plus tard, profitant d’un mauvais alignement de la défense, Bernard se présentait seul face à Genoux-Tristani et avait tout le loisir d’ajuster sa frappe pour redonner l’avantage aux siens. Dès lors, les Rouge et Blanc, au lieu de montrer du caractère et de se comporter en leader, s’écroulaient totalement mentalement. Après un troisième but suite à un coup franc, les locaux enfonçaient le clou en réalisant par deux fois la copie conforme du deuxième but : long ballon dans le dos de la défense mal alignée et duel remporté face au malheureux (et esseulé) Genoux-Tristani. Ce dernier évitait même une véritable humiliation à son équipe grâce à plusieurs arrêts.

Après cette déculottée, l’ASA chute à la troisième place du classement derrière le Niolu et son adversaire du jour et se retrouve maintenant sous la menace de la Squadra Verde. L’état d’esprit affiché au cours de ce match, comme lors des autres chocs de haut de tableau, n’était pas celui d’un champion et n’incite pas à l’optimisme pour atteindre les objectifs fixés en début de saison. Dimanche prochain, à l’occasion du challenge Stra, il faudra rendre visite à la réserve de Bastelicaccia avec d’autres intentions sous peine de connaitre une nouvelle grosse désillusion.

 

La compo de l'équipe : Genoux-Tristani - Orlando, Hyvernaud, M. Franchi, Marques Moreira - Guihomat-Tristani, J. Bursacchi, Fratani (c) - P.P. Bursacchi - P.F. Bursacchi, Pollizzi (Gerandi, P.A. Bursacchi, C. Baldovini)

Les commentaires sont clôturés