Une victoire à l’arraché

A l’issue d’une rencontre disputée, l’ASA s’impose dans la douleur face au Niolu et remonte sur le podium.

 

ASA-Niolu 2016

L’accès au stade d’Antisanti étant, pour cause de travaux, interdit par arrêté municipal, c’est à Vezzani que l’ASA accueillait le Niolu dans le cadre de la cinquième journée de championnat. Une équipe du Niolu qui présentait beaucoup de similitudes avec son hôte du jour, en plus de son bilan jusque là (deux victoires et un nul pour chaque équipe) : des joueurs qui portent haut les valeurs du football rural faites de combativité, d’engagement, de solidarité et d’amour du maillot. La rencontre s’annonçait donc serrée et à l’issue incertaine. Et elle le fût.

Au cours du premier acte, les deux équipes se neutralisaient et les occasions se faisaient rares. Les visiteurs dominaient légèrement et faisaient passer des frissons dans le dos des supporters antisantinchi à trois reprises, sans conséquences heureusement. Les Rouge et Blanc, pour leur part, ne se sont montrés dangereux que deux fois, sans plus de réussite.

Après un recadrage à la mi-temps, les antisantinchi repartaient en seconde période avec de meilleures intentions et retrouvaient peu à peu la maîtrise affichée lors des précédentes sorties. Plus le temps passait, plus le match devenait crispant et indécis. La délivrance intervenait enfin sur une frappe de vingt mètres de Guillaume Franchi sur laquelle Castellani, trompé par le rebond, ne pouvait rien. Libérés, les locaux tentaient d’enfoncer le clou mais la tête de Pierre-François Bursacchi ne trouvait pas le cadre. De son côté la défense était solide à l’image de son gardien Genoux-Tristani qui a su sortir l’arrêt qu’il fallait sur une tête à bout portant, préservant ainsi une courte mais précieuse victoire.

En maintenant ce niveau jusqu’à la fin de la saison, il faudra sûrement compter avec les hommes du président Guelfucci pour les places d’honneur dans ce championnat. Quant à l’ASA, dernière équipe invaincue du championnat, cette victoire la replace sur le podium à trois petits points du leader casincais avec un match en moins. Il faudra continuer la marche en avant dès dimanche, encore à Vezzani, face au voisin venacais, pour s’affirmer un peu plus comme un favori au titre.

 

La composition de l'équipe : Genoux-Tristani - J. Perelli (c), P.A. Bursacchi, Marques Moreira, Fratani - Guihomat-Tristani, Gui. Franchi, Hyvernaud, Gerandi - P.F. Bursacchi, P. Baldovini (Tristani, Orlando,Gilo Pieri)

Les commentaires sont clôturés