2 minutes de trop

Les partenaires de Guillaume FRANCHI ont tenu la dragée haute au leader incontesté du championnat. Malheureusement, ils ont dû concéder une nouvelle défaite en encaissant deux buts coup sur coup aux 88ème et 90ème minutes...

C'est devant une belle chambrée de spectateurs et les caméras de Via Stella qu'Antisanti accueillait le F.C. Ajaccio, leader incontesté du championnat (5 victoires en autant de matchs; 19 buts marqués, 1 seul encaissé). Dès l'entame, les ajacciens prenaient la direction des opérations mais ne se montraient pas vraiment dangereux pour inquiéter un gardien tel que Greg Genoux-Tristani. Si bien que l'occasion la plus franche de la première période était à mettre à l'actif des locaux lorsque Florent Albertini décochait une frappe soudaine à l'entrée de la surface, obligeant le gardien visiteur à se détendre sur sa droite.

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre ne changeait pas. Les joueurs du F.C.A. au jeu collectif bien huilé, multipliaient les offensives mais butaient inéxorablement sur la défense des rouges et blancs qui faisait preuve de courage, à l'image de Pierre Alessandrini qui a défendu jusqu'au bout malgré une arcade sourcilliaire entaillée. Alors qu'on semblait se diriger vers un partage des points, le leader trouvait la faille à la 88ème minute par l'intermiédiaire de Bonfigli. Sa frappe plein axe semblait anodine mais un rebond capricieux trompait Genoux-Tristani. Deux minutes plus tard, les locaux à bout de force et abattus après ce coup du sort encaissaient un second but sur un centre dévissé qui finissait dans la lucarne opposée !!!
Les visiteurs confortaient donc leur place de leader et prouvaient que leur place était à un niveau bien supérieur à la PHC. Les Antisantinchi, quant à eux, ont affiché une solidarité et une envie à des années lumières de leur dernière sortie au Bastio, ce qui laisse présager des jours meilleurs. A confirmer dimanche prochain à Brando.

 

 

Les commentaires sont clôturés