Historique

1930 : la naissance d'une passion

La longue histoire entre Antisanti et le ballon rond débute en 1930. Sous l’impulsion de Joseph Giacobetti, enfant du village et joueur du F.C. Ajaccio (alias « le Bistrot », ancêtre du G.F.C.A.), quelques jeunes antisantinchi formèrent une équipe de football. Cette équipe, composée aussi bien d’étudiants que de jeunes agriculteurs, rencontrait les équipes des villages voisins comme Vezzani ou Casevecchie mais également plus lointains comme Vivario, Venaco et même Bocognano. Les couleurs adoptées étaient le jaune et le noir.
N’ayant pas de stade, les rencontres à domicile se jouaient sur un terrain agricole, bosselé et pentu situé à Chjosu a Matteu.

Un champ de luzerne le surplombant servait de tribune à des spectateurs de plus en plus nombreux. Chaque année, après la moisson ou la fenaison, les habitants du village réaménageaient l’aire de jeu pour pouvoir pratiquer leur sport favori.Le football était devenu bien plus qu’une passion pour tous ces jeunes jusqu’à ce que la guerre vienne mettre à mal le formidable engouement qu’il suscitait.

1946 : création de l'Association Sportive d'Antisanti

Dès la fin du conflit planétaire, les jeunes se réunissaient à nouveau pour relancer la pratique du football au village. Et le 15 août 1946, suite à la tenue d’une assemblée générale constitutive, l’association sportive d’Antisanti fut créée. Jacques Lucciardi, instituteur du village, en prenait la tête et devint le premier président de l’histoire du club. Les couleurs adoptées étaient le rouge et le bleu comme de F.C. Ajaccio de Joseph Giacobetti mais ne pouvant se procurer que des maillots rouges et blancs ces couleurs devinrent les couleurs officielles du club.

En 1948, après un an de travaux réalisés par les joueurs et dirigeants eux-mêmes, l’A.S.A prenait ses quartiers au stade de la Funtana. A cette époque ses dimensions n’étaient pas réglementaires, il n’y avait pas de vestiaires et surtout pas de route pour y accéder.
En 1954, le club connaissait un premier tournant avec l’élection à la présidence de Mathieu Franchi. Sous sa direction, le club se structurait avec la mise aux normes du stade (route, vestiaires, aire de jeu) et gagnait ses premiers trophées, les tournois d’été « Corse-Matin ».

1972-2012 : 40 ans au plus haut niveau régional

En 1972, un nouveau palier est franchi avec l’inscription de l’équipe aux compétitions officielles de la ligue corse de football et la participation au championnat de Corse de promotion d’honneur.
En 1982, après 28 ans de bons et loyaux services, Mathieu Franchi se retirait de la présidence avec deux titres de champion de PH (1974 et 1979) et un titre de champion de Corse cadet (1982). Joseph Alessandrini lui succédait.  Celui qui fut tour à tour joueur, entraineur, et trésorier allait conduire l’A.S.A vers d’autres succès de prestige : 4 titres de champion de Corse en senior (2 en PHA, 1 en PHC et 1 en 1ère série), 4 challenges d’encouragement et un titre de champion de Corse en cadet. En 2009, après une ultime victoire en challenge d'encouragement et des centaines de milliers de kilomètres parcourus aux quatre coins de l’ile, il céda sa place à son frère Paul.
2012 marque la fin d'une époque. Le club remporte son 5ème et dernier titre de champion de corse de PHA mais l'équipe se met en sommeil après 40 ans de présence ininterrompue au plus haut niveau régional (PHA ou DH).

2013 : un nouveau départ

Après une année de transition sous la présidence de Paul Tominaro, le club redémarre en PHC avec une nouvelle équipe dirigeante sous la houlette d'Auguste Griscelli, plus jeune président de l'histoire de club. Le grand livre de l'A.S. Antisanti reste donc ouvert, aux nouvelles générations d'en ecrire de nouvelles pages que l'on espère aussi riches que celles écrites par leurs ainés...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau